Contact

Service Environnement - Parc des îles
Tél : 03 21 79 74 94
environnement@agglo-henincarvin.fr 

Soucieuse de contribuer à l’amélioration de la qualité de l’air, l’Agglo Hénin-Carvin met en œuvre au travers de son Plan Climat Air Energie Territorial des actions qui visent à diminuer les sources de pollution atmosphérique.

Afin de suivre l’évolution de la qualité de l’air, la CAHC a adhéré à ATMO Hauts de France, association agréée pour la surveillance de la qualité de l’air.

Qui est ATMO ?

Atmo Hauts de France, association agréée* pour la surveillance de la qualité de l’air, est chargée de :

  • Surveiller l’air que nous respirons
  • Informer au quotidien et alerter en cas de phénomènes de pollution atmosphérique
  • Accompagner les partenaires dans leurs projets Air en lien avec les thématiques Santé, Climat, Energie 

Chiffres clés 

  • 53 stations fixes de mesures 
  • + de 30 polluants et familles de polluants surveillés dont 12 réglementaires : Dioxyde de soufre (SO2) ; Dioxyde d'azote (NO2) ; Ozone (O3) ; Particules suspension PM10 ; Particules suspension PM2.5 ; Monoxyde de carbone (CO) ; Benzène (C6H6) ; 4 métaux lourds (nickel, plomb, cadmium, arsenic) ; Benzo(a)pyrène (famille des Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques - HAP).

Plus d'infos : www.atmo-hdf.fr 

La qualité de l'air sur l'agglo

En 2019, ATMO a réalisé une étude sur la qualité de l’air de l’Agglo Hénin-Carvin sur l’année 2015.

Diagnostic Air / CAHC - Atmo

Format : pdf PDF - Poids : 2,28 Mo

Les effets de la pollution

La pollution atmosphérique a des effets non négligeables sur notre santé :

  • Les yeux, le nez, la gorge : irritations, difficultés respiratoires, allergies…
  • Les poumons : Les voies respiratoires sont les premières touchées par la pollution de l’air. Les effets peuvent être : irritations, inflammations, réduction des capacités respiratoires, broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO), asthme, cancer…
  • Le cœur et le sang : Accident vasculaire cérébral, troubles cardiaques, hypertension, augmentation de la coagulabilité, formation de caillot…
  •  Le cerveau : Mal de tête, anxiété, maladies neurodégénératives (ex : Alzheimer)
  •  Le système reproducteur : troubles de la fertilité, fausse couche…

En cas de gêne respiratoire (oppression thoracique, douleur à l’inspiration profonde, difficulté à respirer sans avoir fait d’effort physique …) ou cardiaque, prenez conseil auprès d’un professionnel de santé. Si vous prenez un traitement régulier, prenez conseil auprès de votre médecin.

A titre d’information, une étude réalisée par Santé Publique France a étudié l’impact de la pollution aux particules fines (PM2,5) sur la mortalité en France  : la pollution atmosphérique est responsable de 48 000 décès prématuré par an, soit 9 % de la mortalité.

Quelques gestes simples

Chacun à son niveau peut agir pour la qualité de l’air en adoptant quelques gestes simples : 

  • Se déplacer sans polluer : à pieds, vélo, trottinette pour les petits déplacements et en bus, métro, train, co-voiturage pour les autres
  • Manger local et de saison : une tomate qui pousse sous serre émet 20% de CO2 en plus qu’une tomate de saison. Sans parler du transport pour acheminer les produits qui ne sont pas cultivés localement.
  • Réduire sa consommation de viande qui est une source majeure d’émissions de gaz à effet de serre.
  • Remplacer les produits ménagers chimiques par des alternatives écologiques (vinaigre blanc, savon de Marseille, huiles essentielles).
  • Moins chauffer en hiver en portant des vêtements chauds.
  • Préférer la ventilation à la climatisation.
  • Ouvrir les fenêtres tous les jours pour aérer et assainir l’air intérieur de sa maison.
  • Ne pas faire de brulage à l’air libre (interdit par la loi) mais porter ses déchets verts ou autres en déchetterie.