Contact

Direction générale des Services Techniques
Service Environnement - Parc des îles
Boulevard des frères Leterme, BP 129, 62253 Hénin-Beaumont cedex
Tél : 03 21 79 74 94
environnement@agglo-henincarvin.fr

Pourquoi une carte du bruit ?

Aujourd’hui, les nuisances sonores se sont intensifiées. De ce fait, l’Union Européenne a établi une directive qui demande aux agglomérations de plus de 100 000 habitants d'établir et diffuser à la population une carte du bruit de leur territoire. La Communauté d'Agglomération Hénin-Carvin a réalisé une carte du bruit à l’échelle de ses 14 communes.

Une carte pour quels bruits ?

Cette carte prend en compte les bruits liés aux transports (aérien, routier, ferroviaire) et industriels, selon deux indicateurs horaires différents (période globale de 24h (Lden) et nocturne 22h-6h (Ln)).

À quoi sert une carte du bruit ?

Elle permet aux collectivités d’appréhender les nuisances sonores de son territoire et de définir un champ d’actions pour les réduire et ainsi d’améliorer les conditions de vie de ses habitants en évaluant le niveau sonore autour des zones habitables, des établissements de santé et d'enseignement.

Résultats des nuisances sonores

Cartes du bruit

Format : pdf PDF - Poids : 19,44 Mo

Trafic routier :

  • Lden ≥ 68 dB(A) : 1,5% de la population, 2 établissements d’enseignement, 1 établissement de santé,
  • Ln ≥ 62 dB(A) : aucune population, 1 établissement d’enseignement, aucun établissement de santé.

Trafic ferroviaire :

  • Lden ≥ 73 dB(A) : 0,1% de la population, aucun établissement d’enseignement, aucun établissement de santé,
  • Ln ≥ 65 dB(A) : aucune population, aucun établissement d’enseignement, aucun établissement de santé.

Bruit industriel :

  • Lden ≥ 71 dB(A) : aucune population, aucun établissement d’enseignement, aucun établissement de santé,
  • LN ≥ 60 dB(A) : aucune population, aucun établissement d’enseignement, aucun établissement de santé.

Qu’est-ce qu’un PPBE ?

Le Plan de Prévention du Bruit dans l'Environnement (PPBE) est un document réglementaire mais non opposable instauré par la directive européenne n°2002/49/CE du 25 juin 2002 relative à l'évaluation et à la gestion du bruit dans l'environnement. Il vise à éviter, prévenir et réduire, dans la mesure du possible, les effets nuisibles du bruit sur la santé humaine et l'environnement. Il intègre également la protection des zones dites « calmes » en définissant une méthode permettant de maitriser l'évolution du bruit dans ces zones et en tenant compte des activités humaines pratiquées et prévues.

Les PPBE indiquent les zones à enjeux, secteurs ou les logements et établissements sensibles sont soumis à un bruit dépassant les valeurs limites.

Les PPBE recensent également les mesures prises, en cours de réalisation et prévues par les autorités compétentes, afin de prévenir les effets du bruit, d'en réduire le niveau si nécessaire ou de préserver les zones dites calmes.

Le Plan de Prévention du Bruit dans l’Environnement de la CAHC

Le PPBE de l'Agglo Hénin-Carvin a été approuvé par délibération n°18-162 du 20 décembre 2018 portant approbation des cartes stratégiques du Bruit et du plan de prévention du bruit dans l’environnement de la Communauté d'Agglomération Hénin-Carvin.

Le Plan de Prévention du Bruit dans l’Environnement

Format : pdf PDF - Poids : 4,84 Mo

Les objectifs du PPBE du territoire de la CAHC

Dans le cadre du présent Plan de Prévention du Bruit dans l’Environnement, l'Agglo Hénin-Carvin fixe les objectifs suivants pour son territoire :

  • Ne pas dégrader la situation actuelle ;
  • Inciter l’ensemble des gestionnaires des infrastructures bruyantes à prévoir et mettre en œuvre des solutions pour diminuer le bruit dans les zones à enjeux prioritaires du PPBE afin de ramener l’ensemble de la population et les établissements sensibles concernés sous les valeurs limites de bruit défini dans l’arrêté du 4 avril 2006 .
  • Sensibiliser les gestionnaires des infrastructures bruyantes et les aménageurs à la prise en compte du bruit dans leurs projets ;
  • Établir un suivi annuel du plan d’actions et évaluer l’évolution des niveaux de bruit dans les zones à enjeux une fois les actions réalisées.

Les zones à enjeux

Le diagnostic réalisé a permis de mettre en évidence 34 zones à enjeux de type routier et 10 zones à enjeux de type ferroviaire. Parmi ces zones, 12 zones à enjeux de type routier et 4 zones à enjeux de type ferroviaire ont été traitées ou sont en cours de traitement à la suite des politiques mises en œuvre après l’adoption des cartes du bruit par la CAHC.

Ainsi, 22 zones de type routier dont les principaux gestionnaires sont l’État et le Département du Pas-de-Calais et 6 de type ferroviaire dont le gestionnaire est SNCF Réseau restent des points noirs du bruit sur lesquels aucune action n’est programmée.

Les principales actions réalisées ou programmées par les gestionnaires contre le bruit routier au cours des 10 dernières années ou pour les 5 années à venir sur le territoire de la CAHC sont :

  • la limitation de tonnage des véhicules sur le territoire,
  • l’aménagement de la voirie,
  • le revêtement de la chaussée,
  • la réduction de la vitesse,
  • les isolations de façades,
  • la mise en place d’écrans anti-bruit,
  • le développement des transports en commun et des voies douces de transport.

Les principales actions réalisées ou programmées contre le bruit ferroviaire au cours des 10 dernières années ou pour les 5 années à venir sur le territoire de la CAHC sont :

  • l’installation de matériaux neufs en remplacement de l’ensemble des constituants de voie en suite rapide,
  • le renouvellement des appareils de dilatation,
  • le renouvellement de ballasts et de rails,
  • le passage en voie courante.