Quelques conseils pour en prendre soin

Contact

Aquaterra, Maison de l’environnement
1573 boulevard des frères Leterme, Hénin-Beaumont
Tél : 03 21 79 74 94
environnement@agglo-henincarvin.fr  

Lorsque l’hiver arrive, les oiseaux ont besoin de plus de nourriture pour conserver leur température et rester en vie. Elle leur apporte l’énergie nécessaire pour lutter contre le froid. Or, c’est à cette période de l’année que les conditions pour se nourrir sont difficiles : la nourriture se fait plus rare et les journées sont plus courtes ce qui laisse moins de temps aux oiseaux pour se nourrir. Pour les aider, voici quelques conseils…

Le nourrissage des oiseaux est une pratique répandue en hiver. Toutefois, il est recommandé de respecter certaines règles.

Tout d’abord, Il ne faut pas les nourrir tout au long de l’année car les oiseaux ont besoin de chercher eux-mêmes leur nourriture. Il est conseillé de débuter le nourrissage de préférence aux premiers grands froids (mi- novembre à mi-mars).

Aussi, à cette saison, les oiseaux ont des besoins importants et notamment en aliments riches en lipides, comme du beurre, de la farine, des pommes, des poires, des mélanges de graines comme du blé, de l’avoine ou de l’orge ou encore des baies.  Pensez à favoriser la graisse végétale plutôt que la graisse animale. L’idéal étant de mélanger le tout avec du beurre ou de la margarine afin d’en faire comme une pâte molle que les oiseaux mangeront sans difficulté. Attention, ne donnez jamais de lait, pain ou aliments salés aux oiseaux  : ils ne peuvent pas le digérer et celui-ci peut être responsable de troubles digestifs mortels.

Il faut également veiller à la technique de distribution de la nourriture : attention si vous avez des chats chez vous, certaines espèces d’oiseaux se nourrissent à terre (merles, étourneaux, accenteurs…), alors que d’autres sont plutôt arboricoles (mésanges) et préfèrent donc les mangeoires.

Enfin, le nettoyage des mangeoires est important. Il permet de retirer les fientes et les vieux aliments afin d’éviter la transmission de maladies. Il est également important de proposer un petit point d’eau pour que les oiseaux puissent s’hydrater et se laver. En cas de fortes gelées, mettre de l’eau tiède.