Un beau palmarès pour le territoire Hénin-Carvin

Contact

BGE Hauts de France, Nathalie Charton
Tél : 03 66 98 02 72
n.charton@bge-hautsdefrance.fr
www.bge-hautsdefrance.fr

Premier concours de la création d’entreprises, le concours « Talents BGE » a permis, depuis son lancement, à plus de 1400 chefs d’entreprises en phase de création d’obtenir un prix moyen de 4000 €, de bénéficier d’une campagne de communication d’envergure nationale, d’obtenir un label de qualité face à de potentiels partenaires financiers et de s’exercer au pitch commercial face à des jurys composés de personnalités qualifiées. Chaque année plus de 1500 entrepreneurs dans toute la France entrent dans la course pour recevoir le premier prix de leur catégorie. Ils ne seront plus que 100 chefs d’entreprises primés lors de la phase régionale et, parmi  eux, 10 recevront en plus un prix national en octobre prochain.

La BGE Hauts de France, incubateur de talents

Les critères pour concourir au concours « Talents BGE sont simples : avoir créé son activité entre le 1er janvier 2015 et le 31 mars 2016 et être soutenu par une structure d’aide à la création d’entreprise (BGE ou autre). Bien s’entourer est une des premières qualités d’un futur chef d’entreprise, c’est aussi l’un des critères de ce concours.
Depuis 1979, la BGE Hauts de France a accompagné plus de 29 000 créations et reprises d’entreprise dans la région, et continue d’accueillir chaque année près de 12000 personnes. Elle s’est toujours engagée auprès des entrepreneurs de la région pour les conseiller, les former, les aider à trouver des financements ou encore à se mettre en réseau.
La BGE a su également s’adapter aux demandes des entrepreneurs en inventant de nouveaux services. La couveuse d’entreprises en est une preuve. Ce dispositif innovant permet de tester son projet en grandeur réelle avant de se lancer. Un concept qui a séduit pas mal d’entrepreneurs, comme la plateforme de financement Ulule par exemple.
La BGE Hauts de France mise aussi sur la proximité. En région, il n’existe pas moins de 20 antennes et 17 permanences dans la plupart des grandes villes, et intervient également dans les quartiers avec le dispositif « CitésLab ». Sur le volet numérique, travailler en visio avec un conseiller BGE, c’est aujourd’hui possible. Enfin, elle s’engage aussi sur l’avenir en intervenant en milieu scolaire auprès des jeunes. 

Les lauréats des créateurs d’entreprise du Lensois

Pour cette 18e édition, le jury du concours « Talents de la création d’entreprise » BGE pour le secteur lensois a rendu son verdict. Parmi les nombreux porteurs de projet et nouveaux entrepreneurs en lice, 6 créateurs d’entreprise, représentés chacun dans l’une des 4 catégories : commerce, service, artisanat et talent des cités, pourront défendre leur chance en finale régionale le 28 juin à Merville. Sur les 6 lauréats retenus, tous sont issus du territoire Hénin-Carvin. Une sélection qui en dit long sur l’esprit d’initiative et d’entreprendre de nos ambassadeurs.

Pour la catégorie « Commerce », Vincent Vanhoutte, opticien à Hénin-Beaumont remporte la première place. Aurélie Hodicq, est lauréate dans la catégorie « Service » avec sa micro-crèche Les Moutchatchos à Hénin-Beaumont. Jérôme Merlen, traiteur à domicile à Noyelles-Godault, obtient, quant à lui une mention spéciale. Pour la catégorie « Artisanat », Olivier Gronek, défendra en région son entreprise d’usinage de pièces mécaniques à Courrières, avec en mention spéciale Mickaël Legendre pour sa boucherie à Hénin-Beaumont. Enfin, dans la catégorie « Talent des cités », le montignynois Hassan Laasri, remporte le premier prix avec son entreprise spécialisée dans le transport.

Le BGE Hauts de France en chiffres

  • 29 000 créations d’entreprise depuis 1979
  • 37 lieux d’accompagnement BGE-entrepreneur
  • 8329 chefs d’entreprises de la région dans la communauté BG e-club
  • En 2015 : 2022 créations et reprises d’entreprises accompagnées, 11890 personnes reçues pour un 1er contact dont 1517 dans le cadre du dispositif CitésLab, 5355 jeunes sensibilisés en milieu scolaire, 6264 porteurs de projet conseillés avant la création et 3893 après, 1522 porteurs de projet formés, 356 entrepreneurs à l’essai