Comprendre le passé minier du territoire…

Contact

Mission Bassin Minier, Service communication
Carreau de Fosse 9-9bis, rue du Tordoir, Oignies
Tél : 03 21 08 72 72
Port : 06 45 80 38 42
www.bassinminier-patrimoinemondial.org

Bassin minier Patrimoine mondial de l'Unesco

Durée: 04:14

Conscient que le Bassin minier est exceptionnel, de part la quantité et la qualité de conservation de son patrimoine et sa diversité, l’association Bassin Minier Uni fédère depuis 2002 tous les acteurs concernés pour soutenir la candidature du Bassin minier au Patrimoine Mondial de l’UNESCO.

Comme les autres biens figurant sur la Liste du patrimoine mondial, le Bassin minier réussit la prouesse de satisfaire à deux exigences à première vue contradictoires : il est universel et exceptionnel. Universel car il est commun à tous les Hommes. Exceptionnel parce qu’il se distingue par rapport aux autres sites inscrits sur la prestigieuse liste.

C’est en juin 2012, lors de la 36e Session du Comité du patrimoine mondial à Saint-Pétersbourg en Russie que l’adoption du Bassin minier Nord-Pas-de-Calais pour la France est décidée. Après l’annonce de la décision, s’ensuit une mobilisation générale de nombreux acteurs : les organismes spécialisés (la Mission Bassin Minier, le Centre Historique de Lewarde et le CPIE Chaîne des terrils), les services de l’Etat en charge du projet, ainsi que les collectivités territoriales concernées. Depuis cette date, ils se mobilisent, chacun à leur manière, pour faire connaître la démarche d’inscription auprès des citoyens, à travers différentes actions.

Pour « faire vivre » cette inscription encore souvent méconnue des habitants du territoire, Mission Bassin Minier Nord-Pas de Calais a récemment réaliser un film de présentation avec le soutien de la Direction Régionale des Affaires Culturelles des Hauts-de-France (DRAC). Conçu par Avril Films et un binôme de scénaristes-réalisatrices de documentaires animés, Pauline Brunner et Marion Verlé, ce film retrace de façon ludique et décalée le passé minier du territoire, l’histoire de sa candidature et les raisons de son inscription au Patrimoine mondial de l’Unesco le 30 juin 2012.