Reportage sur l’appel à idées « Euralens 2019 »

Contact

Euralens
Maison syndicale des mineurs
30/32 rue Casimir Beugnet, Lens
Tél : 03 21 20 50 46
contact@euralens.org

Euralens 2019 : les premiers lauréats récompensés

Durée: 03:22

L’association Euralens a souhaité récemment mettre à l’honneur et récompenser les contributeurs dont les idées ont été les plus plébiscitées dans le cadre de la première phase du projet Euralens 2019. Lancée en décembre dernier, cette opération vise à élaborer avec les habitants de l’ex-bassin minier du Pas-de-Calais, un programme de festivités pour l’année 2019, pour fêter les 10 ans d’Euralens, association de développement du territoire.

Sylvain Robert, président de l’association Euralens nous explique l’appel à projets : « On se rend compte de l’élan populaire de cette action à la fois dans les idées et dans les votes. On arrive à fédérer et mettre en valeur le territoire, nous sommes vraiment dans les objectifs qu’on a souhaité de fixer pour Euralens 2019 ».

Deux lieux ont été pressentis pour accueillir ces festivités en 2019. Le premier, le stade Bollaert Delelis à Lens. Pour cet endroit mythique du football régional, l’idée qui a rencontré un vif succès vise à promouvoir la pratique du sport adapté.

Pour Michael Derensy, responsable d’une section Cecifoot à Violaines : « l’idée première, c’est la promotion de Cecifoot et de prouver que les personnes atteintes d’une déficience (visuelle, auditive ou mentale) peuvent accéder à la pratique du football. ».

La Chaîne des parcs, qui regroupe notamment nombre d’espaces hérités de la mine, est la deuxième localisation de ces festivités. Ces espaces vont servir de lieu de travail à Clément Lesaffre pour son projet plébiscité par les habitants.

Pour Gary Lomprez, Wezaart, le réseau artistique équitable : « Clément Lesaffre, artiste multimédia, a l’habitude de rencontrer les gens des territoires et notamment ceux du Bassin minier, de discuter avec eux de leur attachement et de leurs racines. De cet échange, il tire des portraits qu’il va ensuite projeter sur des éléments naturels du territoire. Un travail qui a été décliné sur les terrils. ».

Les espaces naturels de la Chaîne des parcs semblent inspirer les contributeurs, notamment Steven Lucas qui a imaginé un spectacle évolutif en fonction du lieu où il serait joué. Il nous l’explique : « il s’agit d’un spectacle déambulatoire autour de l’histoire du Bassin minier, de la création du premier carreau de fosse jusqu’à sa fermeture ». Le Brass band Atout Vent de Oignies a également su relever le potentiel de la Chaîne des parcs et propose, quant à lui, un Week Friday à l’échelle du Bassin minier. William Houssoy, directeur musical du Brass band Atout Vent, nous explique son projet : « A l’origine, le Week Friday est un concours de Brass band organisé le temps d’une soirée dans plusieurs villages du nord de l’Angleterre. On a suscité un intérêt autour de ce type d’événement et beaucoup ont adhéré au projet. ».

Avec ces lauréats, restera pour l’association Euralens à structurer son projet d’animations pour 2019 et à déterminer la faisabilité des projets au niveau humain et financier.