Retour sur une année d’activités et les évolutions à venir

Contact

ILTV
Tél : 03 21 74 03 47
www.iltv.fr

La conférence des maires du Pôle métropolitain de l’Artois

Durée: 02:58

Pour le premier anniversaire de la constitution du Pôle métropolitain de l’Artois (PMA) en mars 2017, Michel Dagbert, président, a souhaité revenir devant les 150 maires de ce Pôle afin de faire le bilan des travaux menés lors de cette première année d’activité.

Développement économique, formation, aménagement durable, accès aux soins, à la culture et aux métiers du numérique, autant de domaines sur lequel le PMA entend peser au sein de la région des Hauts-de-France et qui ont fait l’objet de restitution par plusieurs membres du comité syndical.

Après les annonces faites récemment pour le renouveau de l’ex Bassin minier par le Premier ministre Bernard Cazeneuve, l’éventuelle possibilité d’évolution du PMA en Communauté urbaine s’est accélérée et est au cœur de toutes les attentions. Selon Michel Dagbert : « Si on ne déclenche pas les choses avant le 15 avril 2017, la Communauté urbaine ne peut pas voir le jour au 1er janvier 2018. Au delà de cette date, il faudra attendre le renouvellement municipal de 2020 pour reposer cette question. Pour cela, il faut aller vite dans la concertation directe avec les citoyens. »

Pour Alain Wacheux, président de la Communauté d’Agglomération Béthune-Bruay Artois Lys Romane : « Ce territoire a toutes les caractéristiques pour être une Communauté urbaine. Mais aujourd’hui le calendrier n’est pas le bon pour s’y engager. Il nous faut plus de clarté et un projet de territoire. ».
Pour Jean-Pierre Corbisez, président de la Communauté d’Agglomération Hénin-Carvin : « Aujourd’hui, il est temps d’engager la réflexion. Toutes les agglomérations ont les mêmes compétences. Il ne reste aujourd’hui que des compétences optionnelles à partager ou non. L’enjeu commun c’est la population du Bassin minier. Une confédération de trois agglomérations reste moins puissante pour défendre un projet qu’une métropole du Bassin minier. »