Un plan de relance du Bassin minier est annoncé

Contact

Communauté d’Agglomération Hénin-Carvin
Tél : 03 21 79 13 79

Bernard Cazeneuve en visite à Oignies

Durée: 04:18

Le Premier Ministre Bernard Cazeneuve était en visite ce mardi à Oignies pour annoncer un plan de relance du bassin minier intitulé "Engagement pour le renouveau du bassin minier". Il était accompagné de six autres ministres, notamment Emmanuelle Cosse, Ministre du Logement, Myriam El Khomri, Ministre du Travail, Patrick Kanner, Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, Audrey Azoulay, Ministre de la Culture, Jean-Michel Baylet, Ministre de l'Aménagement du territoire et Christian Eckert, Secrétaire d'État auprès du ministre de l'Economie et des Finances.

Michel Lalande, Préfèt de Région, Elodie Degiovanni, Sous-Préfète de Lens, Jean-Pierre Corbisez, Président de la Communauté d’Agglomération Hénin-Carvin, Xavier Bertrand, Président de Région, Michel Dagbert, Président du Conseil Départemental du Pas-de-Calais, Christian Poiret, 1er vice-président en charge des finances au Conseil Départemental du Nord et les parlementaires locaux étaient présents pour l’annonce de l’engagement de l’Etat sur le périmètre du Bassin minier Nord - Pas-de-Calais, un territoire où vivent 1,2 million d'habitants.

Un plan d’actions ambitieux pour le Bassin minier

Le rapport Subileau annonçait déjà la volonté de l’Etat de venir en soutien au Bassin minier Nord - Pas-de-Calais. Ce mardi, le Premier Ministre Bernard Cazeneuve confirme que l’Etat s’engagera bel est bien financièrement pour accompagner le Bassin minier dans sa mutation. Emmanuelle Cosse, ministre du Logement, a annoncé que pas moins de 23000 logements seront rénovés dans les 10 ans, soit un tiers du parc minier, pour améliorer les conditions de vie et de logement des habitants du territoire. L’objectif : « faire du Bassin minier, un territoire d’excellence de la transition énergétique ». Sur ce volet logement, ce sont 100 millions d’euros qui seront débloqués par l’Etat. A cela s’ajoutent 75 millions d’euros de crédits de l’Agence nationale pour l’amélioration de l’habitat sur la période 2017-2020.

Sur le plan de l’aménagement du territoire, le contrat veut renforcer les « dynamiques de centralités », c’est-à-dire développer les centres urbains (commerces, logements, cadre de vie)  en mettant en valeur le patrimoine architectural, industriel et paysager et en développant la mobilité des biens et des populations. Des opérations ont été citées comme l’Ecopôle Gare de Libercourt ou encore la friche industrielle de Sainte-Henriette. Un fond stratégique sera créé par l’Etat qui versera chaque année 20 millions d’euros.

Un investissement massif de 1.6 million d’euros sera également attribué par l’Etat pour agir en faveur de l’environnement. Le plan prévoit notamment de réduire les besoins en énergie.

Enfin, des mesures seront également prises dans les domaines de l’éducation, la santé, la culture et l’économie. La valorisation de certains sites et lieux de mémoire comme Le 9-9bis de Oignies, font partie des projets pour la reconversion du territoire.

Bernard Cazeneuve en visite à Oignies

  • Montée du terril à 110 Oignies
  • Montée du terril à 110 Oignies
  • Montée du terril à 110 Oignies
  • Visite de la salle des machines
  • Visite de la salle des pendus
  • Visite des locaux du 9-9bis
  • Comité interministériel
  • Comité interministériel
  • Comité interministériel
  • Comité interministériel
  • Visite de Bernard Cazeneuve à OIgnies - Signature